Loading…
AS

Audrey Sigouin

Université de Sherbrooke
Impact de l’intensification agricole sur l’activité d’une enzyme sanguine chez les oisillons de l’Hirondelle bicolore (Tachycineta bicolor)

Sigouin, A., M. Bélisle, D. Garant, F. Pelletier

Depuis les 50 dernières années, l’utilisation des pesticides en milieu agricole est en augmentation à travers le monde dans un contexte d’intensification de l’agriculture. Plusieurs des composés utilisés, notamment les carbamates et les organophosphates, des insecticides neurotoxiques qui inhibent le fonctionnement de l’enzyme acétylcholinestérase, sont reconnus en laboratoire pour causer des troubles physiologiques chez les animaux non-ciblés. Toutefois, peu d’études s’intéressent à ce qui se déroule en milieu naturel, alors que les organismes sont exposés à un cocktail de pesticides. Dans le cadre du suivi à long terme d’une population d’Hirondelle bicolore dans le Sud du Québec, une espèce dont les effectifs sont en fort déclin, nous nous sommes intéressés à l’activité de l’acétylcholinestérase sanguine chez les oisillons pendant la saison de reproduction 2018. Pour ce faire, nous avons adapté une méthode d’analyse en spectrophotométrie pour mesurer l’activité enzymatique sanguine chez 58 oisillons issus de 34 couvées. Les résultats préliminaires montrent que l’activité de l’acétylcholinestérase diminue lorsqu’augmente la proportion de cultures intensives (maïs, soya et autres céréales) autour du nichoir, mais cette relation non-significative expliquait peu de variance. Notre prochaine étape sera de vérifier si cette diminution peut mieux s’expliquer par l’augmentation de l’exposition aux carbamates et aux organophosphates, grâce à une méthode de dosage des pesticides présents dans les insectes apportés aux jeunes par les parents. Cette étude permettra de mieux comprendre les effets des pesticides agricoles sur la physiologie des oisillons, et ainsi sur leur probabilité de survie à l’envol dans un cadre de déclin de cette espèce.