Loading…
DL

Daphnée Lecours Tessier

Université de Montréal
Connectivité et intégrité écologique dans une analyse de valeur de conservation du territoire

Daphnée Lecours Tessier, Roxane Maranger,Timothée Poisot

La perte d’habitats naturels et la diminution de leur qualité représente l’une des principales menaces envers la biodiversité. Il est donc néceesaire de créer des aires de protection qui permettront de compléter et d’améliorer le réseau actuel. L’inclusion des milieux d’eau douce dans le processus de sélection des futures aires de protection doit également devenir un critère plus important, puisque ces écosystèmes sont particulièrement touchés.Le principal objectif de mon projet de recherche est de développer un outil méthodologique permettant d’évaluer la valeur de conservation de territoires terrestres et aquatiques, de façon rapide, efficace et non-invasive. Ultimement, je souhaite pouvoir faire des recommandations quant à l’emplacement des futures aires de protection.J’analyse le territoire en fonction de la connectivité du paysage, son intégrité écologique et la représentativité de ses écosystèmes en milieu protégé. J'utilise des outils SIG (Système Informatique Géographique) avec lesquels je manipule des données environnementales. Pour évaluer la connectivité de paysage, j'ai créé des modèles de résistances aux déplacements pour une quarantaine d'espèces. Plus il est coûteux de traverser une parcelle, plus fort sera son pointage de résistance. L'intégrité du paysage est quant à elle évaluée en fonction d’une série de perturbations anthropiques qui reçoivent une cote d'intensité et une étendue spatiale selon leur type d’impact. Les parcelles se voient attribuées une cote pour chacune des variables, qui sont ensuite cumulées en une valeur globale de conservation. Les milieux ayant les meilleures côtes devraient être priorisés dans les futurs projets.