Loading…
VL

Vincent Lemieux

Université de Sherbrooke
Variations du stress oxydatif chez le tamia rayé en milieu naturel

Vincent Lemieux, Dany Garant et Patrick Bergeron

La dynamique des compromis d’allocation dans les traits d’histoire de vie peut fluctuer dans le temps et l’espace selon les contextes écologiques et démographiques. Par exemple, la fluctuation en abondance de nourriture ou la croissance peuvent affecter les compromis physiologiques comme la régulation du stress oxydatif, qui représente le débalancement entre la production des espèces réactives de l’oxygène et les mécanismes de protections cellulaire. Bien que les coûts du stress oxydatif sur l’aptitude phénotypique soient documentés, peu d’études ont évalué sa stabilité temporelle et spatiale en milieu naturel afin de mieux saisir son importance globale dans les processus écologiques et évolutifs. Notre étude visait à évaluer le profil oxydatif d’une population de tamias rayés (Tamias striatus) à trois reprises au cours de leur période d’activité estivale, au sein de trois sites de trappages situés au Sud du Québec. Les niveaux de dommages oxydatifs et de protection antioxydante ont été quantifiés à l’aide de trois marqueurs optimisés pour des petits volumes sanguins. Nos résultats montrent une augmentation temporelle des dommages oxydatifs accompagnée d’une diminution de la protection antioxydante, ainsi que des niveaux d’antioxydants différents entre les sites. De plus, nous avons observé une relation positive entre la masse et les dommages oxydatifs au printemps. Nos travaux illustrent que la régulation du stress oxydatif semble être un processus dynamique et qu’un suivi temporel et spatial détaillé est requis afin d’obtenir un portrait représentatif en milieu naturel.